Guinée: Une menace pèse sur les vautours.



Une cinquantaine de vautours ont été trouvés morts à Tristao par notre équipe de superviseurs , précisément dans le district de Katchek, où se trouve l'un des plus grands campements de pêche du pays.


D'après les enquêtes auprès des communautés locales, elles affirment n'avoir pas connaissance des causes de la mort de ces oiseaux. Ces nombreux cas de morts sont-ils liés à une maladie ou un empoisonnement pour le trafic ? Une enquête pourra bien nous permettre d'élucider les causes.


À rappeler que le trafic d'organes de vautours est présente en Guinée. En 2018, plus de 169 vautours avaient été trouvés morts avec des têtes coupées au Fouta Djallon dans la préfecture de Pita et en 2021 dans la préfecture de Lelouma. Un cas similaire avait été également enregistré en haute Guinée dans la préfecture de Siguiri.


Ces cas de morts de vautours inquiètent. une situation qui devrait interpeller le ministère de l'environnement, les ONG et les communautés locales afin de protéger cette espèce d'oiseaux. Mais aussi, sensibiliser les communautés pour impliquer fortement celles-ci dans la surveillance et la lutte contre le braconnage des vautours.

Cellule de communication

120 vues0 commentaire