Les femmes s'engagent pour la restauration de la mangrove sur les îles Tristao.



Lorsque que la Femme s'engage dans une dynamique, ça ne pourra qu'être une réussite. Sur les îles Tristao, où intervient Guinée Écologie, le "projet de conservation de la mangrove" évolue bien.

Sur le terrain, la couche féminine est mise en contribution pour non seulement sensibiliser, mais aussi participer aux activités de reboisement. L'objectif du projet, c'est restaurer 1400 hectares de mangrove.

Depuis le mois juillet les activités de reboisement de deux espèces avicénia et rhizophora en compensant par les pépinières qui avaient été mise en place et entretenu. En attendant la chute des grains de l'avicénia pour continuer le continuer le reboisement.

1 vue0 commentaire