top of page

JM des zones humides: Il est urgent de restaurer les zones humides dégradées



La journée du 2 Février de chaque année consacrée à la protection des zones humides, les zones humides sont présentes un peu partout, ce sont les zones de marécages, les mares, les bras mer, des fleuves et zones côtières et a tous les niveaux hydro géographiques, elles sont aujourd’hui d’une importance capitale pour la protection de de par leurs fonctions et les services qu'elles rendent à notre société :

Fonctions hydrologiques : Stockage et restitution de l'eau, régulation des crues, alimentation des cours d'eau etc. qui permet de préserver l'eau en quantité.

Fonctions écosystémiques : diversités d’habitats et d’espèces faune et flore zones riches en biodiversité : Fonctions de séquestration carbone et protection contre les effets du changements climatiques


En Guinée Les sites Ramsar identifiées sont nombreux et se situent dans presque toutes les régions. Parmi lesquels, on peut citer quelques-uns : Ile Alcatraz, les Iles Tristao, le Rio Kapatchez : le Rio Pongo, les Iles Blanches, le Konkouré.


Pour cette année 2023, pour la 27ème Journée mondiale de la zone humides le thème est « Revitaliser et restaurer les zones humides dégradées », Guinée Écologie souligne l'importance d'une bonne restauration de ces zones, afin qu'elles puissent être utilisées de manière rationnelle et durable. Elle a dans sa mission de protection et de restauration de l’environnement, Guinée Écologie a réalisé un exploit dans les iles Tristao : plus de 1400 ha de mangrove dans cette ile au niveau des zones humide dégradées.


Aux vu de leur importance, ces sites nécessitent d’avantage la responsabilité et l’implication de chacun de jouer son rôle de protection des zones humides.


Aliou DIALLO/ service communication

22 vues0 commentaire
bottom of page