Impact des infrastructures:une problématique au centre des débats au forum régional côtier et marin.



L’impact des infrastructures côtières sur les écosystèmes est le thème de l’un des panels qui a réuni de nombreux acteurs dans ce domaine. Avec les projets de développement que connaissent les différents pays de l’Afrique de l’Ouest, les écosystèmes marins prennent souvent un coup et les conséquences sont de plus en plus ressenties. Ces différentes rencontres montrent combien de fois la problématique de l’environnement reste entière et préoccupe plus d’un « Il faut dire que ce forum qui se tient depuis deux jours, nous avons retenu beaucoup de choses et il ya eu beaucoup de débat autour de nombreuses thématiques sur la problématique de la zone côtière marine. En ce qui concerne la participation de Guinée Ecologie, nous avons participé à plusieurs thématiques notamment sur le partage des outils d’évaluation de la résilience des aires marines protégées. Ce qui est une expérience importante pour nous » explique Mamadou Diawara Directeur Exécutif de Guinée Ecologie.

La présence des infrastructures sur les côtes marines engendre aussi des conséquences tant sur le plan de la santé des océans, mais aussi sur les produits halieutiques « on sait qu’aujourd’hui, il ya le développement des infrastructures, alors que cela peut avoir des impacts négatifs sur la faune marine et peut aussi occasionner l’érosion côtière. Cette situation peut également être la cause de la montée des eaux » poursuit Mamadou Diawara. Il faut dire que partout en Afrique de l’ouest, les côtes sont souvent dégradées, notamment en Mauritanie, au Sénégal, en Guinée Bissau et en République de Guinée. Dans cette optique, des recommandations sont faites pour que les décideurs puissent anticiper et surtout appliquer les mesures d’atténuation sur les consequences de ces différentes infrastructures, qu’elles soient routières, hôtelières ou portuaires.

Aliou Diallo

16 vues0 commentaire